top of page
Rechercher

LES BIENS FAITS DES BAINS.

Dernière mise à jour : 9 mai 2020

L’eau : Chaude, froide, tiède en interne, en externe l’eau à 1000 vertus. En voici quelques-unes !

L’eau chaude a pour but de faire transpirer et donc d’attirer certains déchets métaboliques vers l’extérieur ! La vasodilatation conduit une activation accélérée des glandes sébacées et sudoripares.

Pour qui ? Certains l’apprécierons pour son coté réchauffant, d’autres ne supporterons pas du tout et préférerons l’eau tiède, cela dépend de ce qu’on appel en naturopathie notre constitution !


Le bain hyperthermique :


Un bain prit entre 39° et 41° environ. (Jamais au-delà de 43°/45°C).

1. Entre dans l’eau à température normale.

2. Augmente la chaleur de l’eau progressivement, jusqu’au maximum que vous pouvez supporter.

3. Rester 5 à 10 mm maximum jusqu’à l’apparition de la sueur au front. Pour ceux qui ne transpire pas facilement, il faut augmenter très progressivement la température et la durée du bain jusqu’à ce que la peau transpire.

4. Relaxer-vous, respirez profondément et lentement cela va favoriser la sudation.

5. Ne pas se lever brusquement pour sortir du bain (car le chaud provoque une chute de la tension artérielle).

6. S’asseoir, prendre une douche tiède pour se nettoyer ou enlever le bouchon du bain et laisser couler sans bouger.

7. S’enrouler dans une sortie de bain.

8. Boire une tisane bien chaude pour aider encore à l’élimination. Puis se coucher pour la nuit ou pendant ¼ d’heure à 1h.


Ce bain est à pratiquer plutôt le soir, il prépare au sommeil.


Contre-indications :

Problème circulatoire aigue : œdème cérébraux, hypertension intracrânienne, hypertension artérielle, myocardites coronarites, arythmie cardiaque.

Problèmes veineux majeurs : phlébites, ulcères variqueux, en phase de nécrose, œdèmes veineux et hémorroïdes, prédisposition aux claquements capillaires.

Ptoses tissulaires et hernies.

Déshydratation.

Tuberculose pulmonaire, cirrhose, insuffisance rénale.

La femme enceinte dont la température ne doit pas dépasser 39°.


Contre-indications relatives :

Les varices : lever les jambes hors de l’eau pour éviter la vasodilatation.

Pour les varices rappel des 3M = Marcher-masser-mouiller.

Les infection urinaire (ou boire beaucoup avant et après le bain.

Personnes sujettes aux vertiges ou à l’hypotension (être aider d’une tierce personne)…


Le bain Froid :


C’est un bain prit entre 15° et 17°C (très froid = 0° à 7°C)

1. Échauffement au préalable, application de l’eau au niveau local ou immersion totale, bain complet ou demi-complet (eau jusqu’au nombril. Principe et bénéfices) identiques.

2. La pièce doit être chaude.

3. Se plonger dans un bain froid 7 à 8 secondes au départ, puis 1 à 2 min.

Plus la température est basse, plus la durée du bain est courte.

4. Ne pas s’essuyer à la sortie pour prolonger l’action. Mais frictionnez-vous ont faire des exercices physique (sauter, danser ;) pour faire circuler).

3 règles :

Si vous avez froid, ne prenez pas de bain froid.

L’immersion totale dans eau froide ne peut être conseillée que chez les personnes en bonne santé.

Après toute application froide, il faut voir apparaître une réaction de chaleur sinon cela veut dire que l’application a été trop longue et trop intense.


Indications :

Pour domestiquer la fièvre et permettre de dormir et de récupérer de l’énergie vitale.

Pour endurcir le corps, accroitre la résistance aux microbes.

Tonifier, stimuler.

Action circulatoire.

Action sur les glandes surrénales (qui va produire plus d’adrénaline).

2x par semaine, le matin de préférence.


Contre-indications :

Fatigue, anémie, dévitalisation.



Le bain tiède :


Calmant et relaxant au sel d’Epsom prit à une température de 30 à 37°C  Action antistress du magnésium.  1. Achetez du sel d’Epsom (bio, le plus naturel possible @Anaé par exemple) 2. Verser trois à quatre poignées de sel d’Epsom dans le bain.  3. Restez au moins 20 min dans le bain pour que le corps est le temps de capter les minéraux (magnésium et sulfate) 4. Se rincer à l’eau claire en sortant du bain.  5. Ajouter quelques gouttes d’huile essentielle relaxante (lavandin, petit grain bigaradier, orange douce) Le sel d’Epsom a bien d’autres usages merveilleux je vous en reparlerai bientôt ! 

À pratiquer le soir car prépare à un sommeil réparateur Indications :

Début de grippe pour aider à combattre l’infection, courbatures, douleurs musculaires, exfoliant naturel, relaxation. 

Contre-indications :

Œdèmes, problèmes cardiaques, hypertension, insuffisance rénale. Problèmes cutanés : lésions, psoriasis, eczéma.



39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page